logo Music-All

>> Connexion




Mot de passe oublié? Inscription



Bienvenue sur Music-All, le site de référence des musiciens

Les derniers articles

Review - Five Finger Death Punch

le 04/02/2014 à 20:05:36 Under and over it ! - Five Finger Death Punch, groupe américano-américain, cartonne outre-Atlantique depuis ...

Interview de Stickerman

le 07/01/2014 à 22:06:25 Une surface circulaire plane est un espace d'exposition ! Stickerman a pour objectif de permettre ...

Le commerce, dématérialisé ou non

le 07/04/2013 à 21:38:22 En cette période de crise le musicien se retrouve confronté à un dilemme d'envergure : ...

Avec un peu de retard ...

le 02/01/2012 à 03:01:35 Cher membres de Music-All, Je reprend la plume en ce jours de festivité pour vous ...

Les derniers cours

Autre Faites de la musique sur ordinateur avec FL Studio 0

Ce tutoriel est écrit par Jérémi Dupin (alias Madex) et a été repris depuis le site du zéro avec son ...

Autre Avant de commencer 0

Bon, on va démarrer tranquillement pour ce premier chapitre. Vos oreilles ont encore un peu de sursis mais je vous ...

Guitare Débuter dans le Sweep Picking 1

Le Sweep Picking - Définition - Il s'agit d'une technique de guitare qui consiste à jouer des arpèges au médiator. ...

Autre Des bases musicales 0

Les connaissances nécessaires - Même si tout le monde peut faire de la musique avec un ordinateur, il est préférable ...

Autre Importer des VST avec FL Studio 0

Vous ne savez pas ce que c'est que FL Studio ? Go voir le précédent tutoriel. Importer des VST ...

Les derniers messages sur le forum

«Tête d'ampli MARSHALL JVM 410h - 850¤» par Iko_O le 12/01/2014 à 20:55:34
«local de repet !» par Cryde le 12/01/2014 à 16:38:23
«A la recherche d'un chanteur/chanteuse !» par mikespike le 12/01/2014 à 11:22:24
«StiCker Man» par stickerman le 12/01/2014 à 09:55:30
«besoin d'aide pour regler une batterie» par stickerman le 11/01/2014 à 23:04:11

Review - Five Finger Death Punch

Rédigé par Edmarshall le 04.02.2014 Poster un commentaire Poster un commentaire - 0 commentaire



Under and over it !



Five Finger Death Punch, groupe américano-américain, cartonne outre-Atlantique depuis 10 ans.
Des gros riffs de bourrin dans ta face, une batterie double pédale pour te faire headbanger comme un cochon, une voix bien brutale (et parfois pleine de poésie, si si).
Voilà quelques caractéristiques vulgarisées qui peuvent définir 5FDP.


Image utilisateur

Après le très bon, voire même excellent, "American Capitalist", Five Finger Death Punch a décidé de jouer coup double en sortant un album en deux volumes : "The Wrong Side of Heaven, the Righteous Side of Hell".
On connaît l'effet que peut avoir ce genre de double sortie, soit doublement mauvais, soit l'un est excellent et l'autre très mauvais (on a rarement vu deux albums volumes exceptionnels).
Sorti fin juillet 2013, le premier volume nous explose les tympans durant 42 minutes pour le plus grand bonheur des fans.



On sait les qualités vocales de Moody, tant gueularde (Dot Your Eyes) que plus posée (Anywhere But Here) mais le nombre de featurings présents sur l'album apporte une toute autre dimension au niveau vocal.
Pourquoi attendre alors qu'on a la chance de profiter d'un duo dès le premier morceau "Lift me up" avec, excusez du peu, monsieur Rob Halford (Judas Priest). Et quel duo ! Le CD continue de tourner et voilà Jamey Jasta (Hatebreed) et Max Cavalera (beaucoup de groupes et entres autres Soulfly, Sepultura et Cavalera Conspiracy) qui nous apporte la touche subtile qui nous manquait tant (c'est beau l'ironie).

Outre des voix bien méchantes, on se doit aussi de pointer du doigt le reste des instruments.
Zoltan et Jason à la guitare, un duo qui fait mouche sur chaque album.
Une fois n'est pas coutume, les deux guitaristes sont irréprochables sur chacun des morceaux.
Chris parfaitement rodé à la basse et Jeremy impérial à la batterie, un instrument primordial dans la conception des morceaux du groupe américain.

Image utilisateur

Fin novembre, le groupe a sorti le deuxième volume. Un album bon dans l'ensemble mais qui ne nous transcende pas plus que ça. Outre "Battleborn" et quelques autres chansons, la bande à Moody n'arrive malheureusement pas à atteindre les prouesses de son prédécesseur.

Moins énergique, redondant, on finit par se lasser. Qu'on se le dise, l'album n'est pas une daube ! On dira que Five Finger jongle entre l'excellent et le moyen.
Un peu décevant pour un groupe qui a réussi à nous surprendre plus d'une fois mais quoi qu'il en soit ne soyons pas pessimistes !
Les métalleux ont réussi à classer leur album en deuxième place des meilleures ventes aux USA en 2013 juste derrière... Avenged Sevenfold (mais ça, c'est une autre histoire).


https://www.youtube.com/watch?v=ZLk75fFXqH4 (Under and over it)
https://www.youtube.com/watch?v=rHojIjC0JXw (Lift me up)
https://www.youtube.com/watch?v=LyA1GL1touw (Battle Born)
Poster un commentaire Poster un commentaire | 0 commentaire | Tags 5FDP, nouvel album | Appréciation: N/A

Interview de Stickerman

Rédigé par Cryde le 07.01.2014 Poster un commentaire Poster un commentaire - 3 commentaires



Une surface circulaire plane est un espace d'exposition ! Stickerman a pour objectif de permettre aux batteurs d'étaler leur personnalité sur cet espace, trop souvent mal exploité.
Vous l'aurez rapidement compris, Stickerman s'est spécialisé dans la conception de stickers pour les peaux des grosses caisses de votre batterie. Via cette forme de communication alternative, on se retrouve au carrefour des arts. La communication visuelle rejoint les sciences musicales.
En plus de proposer un concept rare et original, Stickerman propose de la qualité dans des services variés.
C'est pour porter les relations transversales entre les arts (mais aussi pour promouvoir les services de qualité) que nous avons pris la décision d'inaugurer nos entrevues par celle-ci.
Bonne lecture !


Image utilisateur
L'atelier de stickerman
La première chose qui nous intéresse est de savoir d'où est venu ce concept ?
Comment est né le concept du sticker sur la grosse caisse?

Je dois dire que Sticker Man est né un peu par hasard.
Il n'est pas du tout le fruit d'une réflexion, ni là pour remplir un segment disponible.
Un jour, on m'a demandé une découpe numérique de sticker « Jeff Porcaro », c'était en 2007. Impossible de me rappeler le pourquoi et le comment, mais j'ai accepté tout simplement parce que j'en avais l'envie et les compétences. Ainsi est né Sticker Man. Je n'ai jamais cessé depuis lors de vous faire vos peaux.
En réalité, l'originalité du concept, c'est le fait que vous pouvez coller ce sticker vous-même ! Vous en êtes capables et je vous donne toutes les cartes pour ce faire. Mode de pose, suivi online, etc.


Comment t'es venue l'idée de faire tout ce que tu fais actuellement?
Comme je le disais plus haut, totalement par hasard.

Image utilisateur
Stickerman en action !


Fais-tu simplement des stickers ou tu t'es lancé dans d'autres choses ?
Fais-tu des "stages scrims", choses qui marchent très bien aux states par exemple ?

Je fais principalement des stickers, oui. Mais, en effet, je peux aussi livrer des bâches imprimées.
A vous de trouver les systèmes d'encadrement. Grâce aux ½illets placés sur le tour, la fixation n'en n'est que plus aisée.


Est-ce que c'est ton métier ou quelque chose que tu fais comme "passion rentable" ou encore en tant que job d'appoint ?
Ah... Je partirais plutôt dans la réflexion inverse. Quelles sont mes passions et comment puis-je les rentabiliser?
En fait, comme on parle de passion, il est compliqué d'y associer le terme « rentabilité ». Je fais cela par passion et après journée.
Je dois être franc, si vous me demandez de faire un sticker pour un club de colombophilie, j'aurais très difficile à m'investir. En fait, tout se tient : la batterie est une de mes passions, le graphisme est ma profession, mais l'inverse pourrait être vrai aussi.
Bon, je me perds dans toutes ces explications. Ce que je fais, je le fais parce que j'aime ça et si vous aimez aussi, que demander de plus ?


Image utilisateur
Durant le processus de création du sticker
Quelle est ta clientèle principale ?
T'exportes-tu beaucoup ?
As-tu des clients "connus" ?

Mes clients sont des batteurs, en grande majorité. Puis des cerfs-volistes aussi (le cerf-volant acrobatique est une autre de mes passions). Et ensuite, ceux qui ont envie de tigrou sur le murs de la chambre de leurs bambins, mais c'est plus rare.
J'exporte principalement, je dois dire, en France, Suisse, Etats Unis et Canada. De toute façon, peu importe. J'expédie tout simplement, la destination importe peu. Un aveu : j'aimerais être plus connu en Belgique, c'est vrai. Çà commence à venir, tout doucement, merci à vous.
Oui, j'ai des clients connus. Connus de qui? Ça c'est une autre question.
Par exemple, le boss de revolution kite est un de mes contacts régulier. Partout où il passe, les passions se déchaînent. John Barresi est un cerf-voliste de renommée mondiale. Je le connais. Des Batteurs connus ? Oui, j'en ai également.


N'as-tu jamais envisagé de t'associer à un magasin, pour avoir, par exemple, une plus grande visibilité?
Si, j'y ai déjà pensé. Mais mon but n'étant pas de faire du chiffre, je ne cherche pas activement.
Je bosse avec Eleven drums, super drums home made. Il y a aussi Xavier, de XLdrums, qui est un chouette gars aussi qui m'appelle de temps en temps, au besoin.


Image utilisateur
Le résultat final
Pourquoi serait-ce mieux de passer par toi que par un service en ligne?
J'adore cette question. Merci de me l'avoir posée. Et la réponse coule de source. Parce que je ne suis pas un formulaire avec des cases à cocher.
J'opte et opterai toujours pour un contact avec les « clients ». Déjà dire « client » est difficile pour moi. Je préfère parler de collaboration. Pour cela, un bon contact est primordial. Par formulaire de vente, cela est simplement impossible.


Que penses-tu de la concurrence ?
Concurrence??




Explique-nous brièvement comment se passe la création d'un sticker ?
Combien cela te prend-t-il de temps en moyenne ?

Cela prend le temps qu'il faut. Ce n'est pas toujours facile mais le résultat et la satisfaction sont toujours à l'arrivée. Blague à part, ça se passe très vite et très bien. La moyenne entre le premier contact et la réception du sticker, est 2 semaines à peu près (pour la France, pensez à la poste). Pour la Belgique, il m'est arrivé plus d'une fois d'être contacté et, le lendemain, le sticker était découpé à la poste. Chaque cas est différent.
En résumé, vous me contactez, on discute, je dessine une ou quelques simulations, jusqu'à ce que cela vous plaise. Ensuite, si vous voulez, on s'échange nos coordonnées et c'est go.


Merci d'avoir répondu aux questions ! Une dernière chose à dire?
C'est moi qui te remercie. Oui bien sûr, plein de choses à dire. Mais une seule vraiment importante et celle qui explique le pourquoi de ces lignes :
Venez sur www.stickerman.pro , une image vaut 1000 mots et là, des images de vos projets, il y en a des tas ! Vous désirez parler d'un projet ? Il y a un lien vers mon facebook, je réponds rapidement. A bientôt.

Image utilisateur


Son site
Pour le contacter sur facebook



Merci à nuki, Yupi, Iko_O et GuitariSteve pour leurs relectures et conseils !

Poster un commentaire Poster un commentaire | 3 commentaires | Tags batterie, stickers | Appréciation: 5/5

Le commerce, dématérialisé ou non

Rédigé par Cryde le 07.04.2013 Poster un commentaire Poster un commentaire - 1 commentaire



En cette période de crise le musicien se retrouve confronté à un dilemme d'envergure : l'achat traditionnel ou l'achat en ligne.
De plus en plus de personnes optent pour l'achat en ligne par commodité.
En effet internet permet au consommateur d'acheter sans se déplacer et souvent à moindre coût.

L'objectif de cet article est de faire l'apologie de nos vrais commerçants dont l'½il et le conseil avisé ne sera jamais remplacé par une instance mécanique, fruit de la modernité de notre nouvelle société.


Chapitre premier : L'intelligence artificielle n'est pas chaude



Qu'il s'agisse de l'expert ou du proche désireux de faire plaisir, l'humain n'est jamais en manque de conseils.
Alors que le magasin dématérialisé se contentera de fournir une liste froide de produits étiquetés de leurs prix, l'instance immobilière, elle, est souvent représentée par un corps de commerce, expert sur le sujet, capable de fournir des conseils avisés.

Au vu de l'évolution technologique, il n'est point à esquiver qu'une potentielle intelligence artificielle puisse résonner, sur base de statistiques, une suggestion éclairée.
Mais elle n'en restera pas moins statistique et ne remplacera jamais l'art de la conversation.


Chapitre second : Des hommes et des instruments



Le rapport humain entraine d'autres avantages que la chaleur de la conversation.
Là où la machine se contentera d'enregistrer mécaniquement une transaction, l'Homme sera ouvert à la discussion et à la potentielle négociation.

N'est-il pas courant de voir un habile commerçant offrir des compléments en vue d'un bel achat, ce qui a tout de même plus de panache que le classique rabais que pourrait attribuer une machine.
De plus la musique est un art humain; dans les magasins l'instrument peut s'essayer, peut se toucher.

Au-delà de la communication entre le vendeur et l'acheteur il peut y avoir une communication entre l'instrument et l'acheteur.
L'art du toucher est une science presque exacte et ça, presque aucun magasin sur le net ne pourra jamais l'offrir.


Chapitre trois : Ne pas se perdre dans l'optimisme



Le magasin en ligne use souvent de stratagèmes juridiques et douteux pour refourguer de la camelote.
Il est courant de voir une annotation de type "image non contractuelle", et moult autre fourberies pour entuber le consommateur ne se doutant pas toujours du manque de scrupule déloyal par ces gérants de l'ère numérique.

Cette mise en garde corrobore l'art du toucher que nous avons évoqué précédemment.


Conclusion



Derrière ce catastrophique constat, ne nous perdons pas dans l'excès de mauvaise foi.
Le commerce en ligne a ses avantages et il serait malhonnête de ne pas les citer : diversité dans le stock, tarifs avantageux (bien que les magasins traditionnels tentent de se placer au même niveau), livraison, avis de consommateurs, toutes ces choses font que la vente par correspondance n'est pas si diabolique que ça.
Cependant n'oublions pas les points cités précédemment.

Le magasin online ne remplacera jamais la rigueur et la précision du véritable commerce.
Essayons de doser subtilement l'usage de l'un comme de l'autre pour ne pas être complice de la fermeture de ces commerces pour cause de concurrence déloyale.

On pourrait ajouter une dose de moralité, en rappelant qu'une instance commerciale numérique crée généralement moins d'emplois locaux qu'un vrai magasin.



Je vous laisse à vos réflexions (n'hésitez pas à les partager) et vous remercie d'avoir pris le temps de me lire.

Poster un commentaire Poster un commentaire | 1 commentaire | Tags Commerce online, magasins | Appréciation: N/A

Avec un peu de retard ...

Rédigé par Cryde le 02.01.2012 Poster un commentaire Poster un commentaire - 4 commentaires



Cher membres de Music-All,


Je reprend la plume en ce jours de festivité pour vous témoigner tout l'amour de l'équipe envers vous.
C'est une année qui se termine, une année riche en rebondissement, riche en émotion, riche en musique.
Je tenais à vous remercier d'être fidèle, encore et toujours à notre petite communauté.

Voguons vers une année 2012 remplie de nouveautés (à commencer par la nouvelle version dont le développement arrive à son terme), en espérant que vous ne croyez pas aux fumisteries des Mayaniste qui prétendent que la fin du monde est proche.

Thomas Hobbes à fait graver sur sa tombe "vir probus et fama eruditionis domi forisque bene cognitus.", ce qui signifie "Voici la véritable pierre philosophale.", que cette pierre philosophale soit le ciment de notre fraternité, toujours plus productive en musique et en émois.

A tous, mes amis, je vous souhaite une agréable année 2012 !


Votre dévoué Cryde.
Poster un commentaire Poster un commentaire | 4 commentaires | Tags nouvelle année 2012 | Appréciation: 5/5

Une nouvelle rubrique dans le forum

Rédigé par nuki le 26.08.2011 Poster un commentaire Poster un commentaire - 1 commentaire



Chers utilisateurs !

Bien que nous travaillions d'arrache-pied sur la nouvelle version du site, nous avons pris la décision d'offrir un espace de partage et d'opinion sur le forum. En effet, le forum se voit doté d'une nouvelle rubrique incitant à la publication de travail en vue d'obtenir une opinion.

Lien vers la rubrique


Le rôle de cette section



L'objectif de cette section est de permettre aux membres de diffuser du contenu relatif à la musique, de près ou de loin. Les autres utilisateurs seront en droit de les critiquer (dans les respect, soit en se référant aux règles de la rubrique).
De plus, un topic dédié au partage de son Acousmatique à été mis en place. Cette sous-rubrique vous permettra de partager des sons de type "concret". Une définition de l'acousmatique est fournie en premier message.

J'espère que cette nouveauté relancer un peu cette version à bout de souffle dans l'attente de la relève.
Bien à vous.

Nuki !


Poster un commentaire Poster un commentaire | 1 commentaire | Tags Nouveauté, forum, partage | Appréciation: N/A
Version 1 - © Copyright 2008-2014 Music-All.